Qatar-2022-Angola : l’Egypte reste un adversaire « redoutable » dixit Pedro Goncalves, sélectionneur de l’Angola

Partageant la même poule F que le Gabon, la Libye et l’Égypte pour les éliminatoires zone Afrique du Mondial de football 2022 au Qatar, le sélectionneur Angolais, Pedro Goncalves a confié dimanche  à la chaîne de télévision égyptienne Al-Nahar que les Pharaons restent redoutables même en l’absence de deux de ses meilleurs joueurs.

Pour les prochaines rencontres comptant pour les éliminatoires du Mondial de football 2022 au Qatar, zone Afrique, plusieurs sélections africaines vont devoir revoir leurs effectifs sans certains de leurs joueurs évoluant à l’étranger et notamment en Angleterre.

Parce que la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 continue de sévir, les autorités Anglaises ont décidé d’établir une liste rouge des pays jugés à risque car ayant de nombreux cas d’infections au coronavirus.

Le cas de l’Égypte qui va devoir évoluer lors de ces éliminatoires sans deux joueurs majeurs à savoir Mohamed Salah de Liverpool et le milieu de terrain d’Arsenal Elneny qui ne seront pas disponibles pour le match de l’Angola.

Leur indisponibilité a été confirmée dimanche soir par le sélectionneur égyptien El-Badry.

Malgré cela, les Pharaons restent une ” équipe redoutable”, selon le sélectionneur Angolais, Pedro Goncalves.

D’après le manager angolais, bien que ” Mohamed Salah qui est parmi les cinq meilleurs joueurs du monde et Mohamed Elneny soient absents, l’Egypte reste une équipe très forte.”, a déclaré Goncalves à la chaîne de télévision égyptienne Al-Nahar dimanche soir.

“C’est l’équipe la plus prestigieuse d’Afrique”, a rajouté le sélectionneur des Palancasnegras qui se déplacent mercredi pour le Caire dans le cadre de la première journée de ces éliminatoires du Mondial.

La semaine dernière, les clubs de Premier League anglaise ont refusé de libérer les joueurs devant jouer les matches internationaux dans les pays figurant sur la liste rouge du Royaume-Uni parce qu’ils devraient à leur retour observer une quarantaine de 10 jours .

L’Angola et le Gabon restent confrontés au même problème. Certains de leurs joueurs internationaux et notamment ceux évoluant en Angleterre devraient manquer à l’appel.

Selon Patrice Neveu, le sélectionneur du Gabon qui a récemment prolongé son contrat avec les Panthères « 12 joueurs ne seront pas disponibles en raison des restrictions sur le coronavirus et d’autres raisons bureaucratiques”. Tout compte fait “C’est une situation difficile », a-t-il déploré.

« Malgré le fait que ce sera une mission compliquée, nous avons l’intention de faire nos preuves et d’être courageux », a prévenu Patrice Neveu.

Après 2006, l’Angola, veut se qualifier pour la deuxième fois à une phase finale de la Coupe du monde après ne s’être pas qualifiée pour la CAN 2021 au Cameroun.

Le Gabon qui veut jouer pour la toute première fois un mondial de football affiche ses ambitions  dans ce groupe F composé de la Libye, de l’Égypte et de l’Angola.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *