L’ESL et la DreamHack fusionnent

© Photo d’illustration/Crédit ESL/ESL et DreamHack annoncent leur fusion

L’ESL et la DreamHack ont annoncé la fusion de leurs deux organisations pour unir leurs ressources au profit du jeu vidéo compétitif.

Le rapprochement des deux organisations ouvre une nouvelle ère dans l’univers du jeu vidéo d’autant qu’elles sont rattachées au même groupe depuis quelques temps déjà.

L’ESL et la DreamHack qui vont évoluer sous la marque d’ESL Gaming d’un point de vue corporate, continueront de se développer et bénéficieront d’une plus grande flexibilité dans leur fonctionnement.

 « Au travers d’une coopération maximale, et la fusion de la plupart de nos meilleurs esprits créatifs et visionnaires dans le monde du jeu vidéo, nous continuerons, ensembles, d’avancer et perdurer l’innovation qui dirige ce secteur au travers de produits et événements exceptionnels. Pour nos partenaires, il y aura davantage d’opportunités d’engagement avec nous au travers d’un ensemble d’activations encore plus important à travers tous les niveaux de l’esport, et tous les aspects du jeu vidéo. Et pour nos fans, cela signifie que nous offrirons l’un des portfolios gaming et esport les plus étendus parmi ceux disponibles. »

Craig Levine, Co-CEO d’ESL Gaming

Toutefois, l’impact concret de cette fusion n’est pas encore connu, notamment sur les compétitions en elles-mêmes. Une précision qui sera obtenue au fur et à mesure du temps suite à cette opération.

Les deux dirigeants de l’entité commune, ESL Gaming, se sont exprimés en ces termes via le communiqué officiel :

“La DreamHack a toujours amené les communautés à se rejoindre et créée l’expérience gaming ultime pour nos fans à travers le monde. Cela ne changera pas – mais en combinant nos ressources avec ESL, nous pourrons continuer à faire grandir ces événements pour les faire devenir encore plus spectaculaires. Que ce soit pour les premiers venus ou les vétérans, nous avons toujours offert quelque chose d’inclusif en ralliant tout ce que le jeu vidéo a à offrir sous un même toit. Avec l’ESL, nous serons capables d’offrir une approche plus adaptée à la fois pour nos communautés et pour nos partenaires dans chaque région, à travers un ensemble d’opportunités esport et gaming, le tout en créant des expériences impactantes et mémorables. Le futur du jeu vidéo se joue maintenant, et nous sommes heureux de le créer ensemble. »

Marcus Lindmark, Co-CEO de la DreamHack

Source : esportsdailynews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *