Football : Le nouvel entraîneur de la Libye optimiste malgré les obstacles

Photo d’illustration/ Ali El Margini, sûr de qualifier la Libye à la prochaine CAN de football malgré les problèmes persistants dans le pays

Le nouvel entraîneur de l’équipe nationale libyenne de football, Ali El Margini, est convaincu qu’il pourra réussir malgré les problèmes persistants dans le pays.

Nommé au début de la pandémie de Covid-19 après le départ du technicien Tunisien, Faouzi Benzarti, El Margini, alors assistant de M. Benzarti, va préparer l’équipe pour la reprise en novembre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2022.

El Margini estime que malgré les problèmes liés à la pandémie mondiale de Covid-19 et les troubles politiques en Libye qui ont porté un coup dur au football dans le pays et plombé la performance des clubs libyens ces dernières années, ne sauraient saper son ” optimiste malgré tout”.

“Nous avons un groupe de joueurs qui sont actifs en dehors de la Libye dans de grandes ligues et qui aideront à atteindre l’objectif avec leurs autres collègues, qui est d’atteindre la Coupe d’Afrique des Nations 2022.”, a-t-il confié.

“L’interruption du football en Libye rend les choses difficiles, j’ai de l’expérience avec un certain nombre de clubs libyens et je compte donc sur ma connaissance des joueurs actifs en Libye et j’essaye de les préparer physiquement car nous avons un grand nombre de joueurs qui évoluent dans des ligues africaines et européennes.”, a fait savoir le sélectionneur.

Ses prochains matches de qualification auront lieu à domicile et à l’extérieur d’abord contre la Guinée équatoriale en novembre et qui devait se jouer dans la capitale tunisienne, Tunis, car la Libye ne peut accueillir de matches pour le moment en raison de l’instabilité politique.

La Libye est actuellement deuxième du groupe J avec trois points, après avoir disputé deux matchs. Elle a perdu sa première rencontre face à la Tunisie 1-4 avant de s’imposer devant la Tanzanie 2-1.

Il aura l’occasion de voir dans quelle mesure 23 joueurs locaux se débrouillent sans football avec un camp d’entraînement dans la ville libyenne de Zuwara.

La fédération espère également organiser des matches amicaux avec des clubs tunisiens dans le cadre des préparatifs.

El Margini, qui était également entraîneur national adjoint en 2014 sous Abdel Hafeez Erbish, constituera ensuite une équipe comprenant des joueurs étrangers pour les éliminatoires de novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *